Coronavirus : quel impact sur l’immobilier en France ?

  • coronavirus
  • SUIVRE

    POSTCURE
    POSTCURE

    Fermer

    Suivez maintenant les articles liés à ce sujet.

    Voir mes morceaux suivis

    Recevez tous les articles sur ce sujet.

Henry Buzy-cazauxPublié le 03/09/2020 à 9:21

mise à jour le 16/03/2020 à 12:47

Coronavirus : quel impact sur l’immobilier en France ? ENREGISTRER CET ÉLÉMENT

SAVOIR

Trouvez ce contenu plus tard en cliquant sur ce bouton

Je l’ai.

Fermer

Ce contenu a été ajouté à vos favoris dans votre profil !

Voir mes favorisesFermer

Ce contenu a été supprimé de vos favoris.

Voir mes favoris

Henry Buzy-Cazaux, Président de l’Institut de Gestionde Services immobiliers analyse les conséquences que l’épidémie pourrait avoir sur le secteur du logement en France. Les effets ne sont peut-être pas ce que nous pensons…

C’ est ça. C’est ça. Notre pays pourrait bientôt passer à l’étape 3 de la surveillance pour combattre le coronavirus, qui a quitté la Chine, avant l’ampleur d’une pandémie. Premièrement, ce sont les conséquences sur la santé qui affectent à la fois les dirigeants politiques et les ménages. Des milliers de personnes sont déjà mortes de ce virus dans le monde entier et 19 morts déconsolent déjà la France. Il y avait un sentiment que le seuil franchissait lorsqu’un membre de la nation a été trouvé contaminé, toujours en réanimation au moment où ces lignes ont été écrites. Cependant, les conséquences sur l’économie finissent par s’inquiéter encore plus, probablement parce qu’elles affectent et affectent tout le monde, et évidemment depuis longtemps. Le ministre de l’Économie attend presqueou point de croissance. Les raisons immédiates sont liées à la paralysie des précautions prises pour freiner la propagation du virus, avec des livraisons limitées et des barrières commerciales ; travail, sans être en mesure de réclamer une rémunération. Sans parler des annulations d’événements de toutes sortes, conduisant à des pannes de chiffre d’affaires, qu’ils soient sportifs, commerciaux ou artistiques.

Nous ne nous sommes pas encore concentrés sur cette partie importante de notre économie, l’immobilier. Il est clair qu’il sera affecté, mais peut-être pas aussi mauvais que nous l’imaginons et moins que d’autres. Tout d’abord, notre industrie Inmobilies principalement nationales : les matières premières proviennent en grande partie des entreprises françaises et le travail n’est pas non plus importé, à l’exception du phénomène du travail séparé. D’autre part, la construction sera aussi touchée que d’autres secteurs par le confinement de personnes considérées comme étant à risque ou malades, ce qui affaiblira les travailleurs.entreprises de tous les organes de l’État. Il faut se rappeler qu’un million et demi de personnes travaillent dans le bâtiment et constituent une piscine statistiquement exposée. Qu’adviendra-t-il de l’industrie en aval, de la production aux services ?

Dans les domaines de la production, du développement, de la promotion et de la production, de la production et de la production, de la production et de la production, de la production et de la production, de la production et de la production, de la production, de la production et de la productionTout d’abord, ils dépendent en grande partie des autorités locales et régionales et de ses services administratifs, dont la réactivité et l’efficacité sont réduites par les nouvelles tâches ad hoc liées à la lutte contre le virus. La formation et la délivrance de permis de bâtir seront entravées. En outre, les sociétés d’experts-géomètres, les études notariales, les diagnosticiens et les banques sont àsont essentielles à la fois pour la vente et l’achat de maisons neuves et existantes. Ces services seront également dans une situation tendue. En particulier, on sait que le télétravail n’offre pas la même efficacité, surtout lorsqu’il s’agit de fichiers dépendant de données confidentielles. La capacité de l’employé à importer des informations dans votre ordinateurLes exigences relatives au traitement d’une demande seront limitées. Par exemple, il est difficile de voir qu’un conseiller en crédit ou en courtage peut importer des données personnelles. Il est bien connu que le cyberrisque augmente avec le télétravail, et les entreprises privées et les services publics prendront des précautions sans précédent à cet égard.

La dernière question qui se pose spécifiquement avec l’immobilier est liée à la demande. Il existe de nombreuses entreprises ou services qui subissent les effets du virus. Généralement parlant, les endroits où l’on sait comment travailler avec les autres en relation étroite sont les pla question n’est pas la même pour l’immobilier : qu’advient-il du désir d’acheter une maison quand la mort s’achèvera là-bas ? La confiance est connue pour être la principale source d’investissement pour les familles et les particuliers. De toute évidence, la confiance est agitée lorsqu’il y a un danger. Cependant, il semble qu’il soit nécessaire de distinguer deux types de risques. D’une part, perturber l’équilibre des soumissionnaires, grèves, troubles sociaux, chômage, instabilité politique dégrade la visibilité à court et moyen terme et le désir d’emprunter pendant vingt à vingt-cinq ans. Des événements plus graves pourraient, devraient avoir des effets encore plus importants. Paradoxalement, ce n’est pas le cas. Une manifestation récente a été administréLes attentats terroristes de Paris, qui ont versé du sang dans d’autres villes comme Nice, n’ont pas du tout atteint l’appétit de devenir propriétaires ou propriétaires duet investir. À cette époque, il n’y avait pas de ralentissement de l’activité.

Pourquoi cette exception ? Parce que le logement est une tanière et un jalon, une ancre, et agit comme un anticorps. Il guérit le désordre. Il ne guérit pas les affections les plus superficielles et semble lier les plaies les plus profondes et ontologiques. À certains moments de la vie mondiale, dans certains endroits, la démographie a fonctionné comme ceci : nous avons fait des enfants prolongés, acquis un sentiment d’éternité, d’indestructibilité. Le proche avenir nous dira si le logement est l’une des commissions françaises du salut lorsque la nation a peur et ressent dans sa chair la fragilité de la vie. De plus, si cela se reproduisait, le gouvernement devra considérer cet important secteur économique et social différemment. Non assistée, sous perfusion et irresponsable, mais animée par une force interne inextinguible et contagieuse.

> > Notre service – Trouvez votre nouvelle maison, ancienne ou neuve, pà acheter ou à louer, beaucoup plus facile grâce à nos publicités géolocisées !

Prix de l’immobilier partout en France
Entrez une adresse (exacte, avec code postal) et couvrir le prix de l’immobilier vendu ces dernières années. Il n’y a pas de résultats s’il n’y a pas de transactions.

Écoutez 21 millions de dollars, Podcast de crypto-monnaie Capital

Lire aussi

  • Coronavirus : quel impact pour les entreprises françaises ; ?

  • Hôtels : l’impact dévastateur du coronavirus sur l’Europe

  • « Le coronavirus peut avoir un impact énorme sur la croissance japonaise »

  • coronavirus
  • Logements neufs

Vous lisez aussi les nouvelles :
Coronavirus : quel impact sur l’immobilier en France ?

  • https://www.capital.fr/immobilier/coronavirus-quel-impact-sur-limmobilier-en-france-1364200

    Copier le lien
    Lien copié

  • Partager sur Facebook

  • Trouvez ce contenu plus tard en cliquant sur ce bouton

    Je l’ai.

    Fermer

    Ce contenu a été ajouté à vos favoris dans votre profil !

    Voir mes favoris

    Fermer

    Ce contenu a été supprimé de vos favoris.

    Voir mes favoris

  • Diviser

Coronavirus : quel impact sur l’immobilier en France…

  • Diviser

  • Partager sur LinkedIn

  • Partager sur Flipbardo

  • Partager sur WhatsApp

  • Partager par email

  • Partager par SMS

Dordonnons :

Toutes nos dernières nouvelles dans votre boîte aux lettres
RECEVOIR NOTRE NEWSLETTER >©
Tribune gratuite

Autres articles qui peuvent vous intéresser <img
data-src="https://cap.img.pmdstatic.net/fit/http.3A.2F.2Fprd2-bone-image.2Es3-website-eu-west-1.2Eamazonaws.2Ecom.2Fcap.2F2020.2F03.2F16.2Fd253090e-e89f-41f3-bfb8-4a9ca4865486.2Ejpeg/300×169/background-color/ffffff/quality/70/picture.jpg" src="data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==" class="lazyload" alt="Coronavirus : les bouleversements que cette crise pourrait entraîner sur le marché de l