Mairie du Perray-en-Yvelines
Place de la Mairie
78610 Le Perray-en-Yvelines
Tél. : 01 30 46 31 24
Formulaire de contact

 
 

Quelques mots d'histoire

Sous le règne de Louis IX (Saint-louis), naît de la route pierrée de Paris à Chartres, un nouveau village : “villa mora de Pereio in Aquilina”. Le 7 novembre 1242, Aubry, évêque de Chartres consacre l’église placée sous le vocable de Saint-Eloi. Solidement bâtie, elle a défié le temps !

Les habitants tireront leur subsistance de la culture des terres nouvellement défrichées et du commerce de la route qu’une foule innombrable de voyageurs pacifiques ou belliqueux, obscurs ou illustres, emprunteront au cours des siècles. Tous les rois de France depuis Saint-Louis, les deux empereurs, les présidents de la République, des chefs d’états étrangers ont traversé le Perray. Plusieurs s’y sont arrêtés : Louis XV, Louis XVI, Napoléon 1er. Seul, le Général de Gaulle, Président de la République a honoré la cité d’une visite officielle le 16 juin 1965.


Les armoiries de la ville

Monsieur Xavier Barbé, Maire du Perray de 1946 à 1971, ambitionnait de doter la cité d’armoiries. Il fait appel à Monsieur Robert Louis, héraldiste de grande réputation et le 15 février 1952, le Conseil Municipal adopte, unanime, le dessin symbolique dont la description s’énonce ainsi :

« Tiercé en pairle. En chef de gueules on rencontre de cerf d’or à dextre, aussi d’or à l’enclume de sable, brochant sur un marteau en pal, du même emmanché de gueules à senestre d’argent à trois flèches de sable mises en pal, bande et barre chargées d’un arc en fasce de gueules. L’écu timbré de la couronne murale d’or à trois tours crénelées et soutenu par deux branches de chêne de sinople englantées d’or croisées en pointe, en sautoir et chargées à leur croisement d’une coquille d’or »


 
 

Héritage patrimonial

38.cropped.jpgLa municipalité a en charge l'entretien du patrimoine historique du Perray-en-Yvelines (immeubles du Parc Municipal, église, cimetières), les espaces verts et les liaisons douces (dans le cadre de l’aménagement des rues de l’Eglise, de Houdan, de Paris ; jardins familiaux ; cimetière de la Forêt…), le développement durable, la biodiversité, l'écoconstruction (A.L.S.H ; Granges…), les études d’impact, le tout dans le cadre du dispositif Grenelle II.

 

chartres.cropped.jpg

Elle assiste aux colloques ou réunions du conseil scientifique du Parc Naturel Régional sur les thèmes qui la concernent.

Quel que soit le domaine, la Municipalité recense l’existant et détermine les besoins. Elle intervient régulièrement sur le dossier des Granges, futur pôle culturel de la ville. Elle suit très étroitement le chantier de l’église (consolidation et traitement de la charpente, réfection totale de la couverture, jointoiement des moellons en façade, accessibilité…).33.cropped.jpg

 

La règlementation actuelle nous oblige à aménager un ossuaire dans le nouveau cimetière et à élaborer un nouveau règlement. Pour poursuivre l’embellissement de la commune, de nouvelles jardinières viendront agrémenter les rues.